Rencontre avec Olivier Latyk

Nos impressions sur la rencontre :

Le jeudi 26 mars 2015, nous avons rencontré Olivier Latyk, un illustrateur. Nous l’avons rencontré à la médiathèque de Plougastel-Daoulas. Nous n’étions que une classe à discuter avec Olivier Latyk. Au début, il a parlé de sa carrière, c’était intéressant. Ensuite, chacun à notre tour nous lui posions des questions. Il nous répondait bien. J’ai appris beaucoup de choses sur son métier. Il était très calme et on comprenait bien ce qu’il disait. A un moment, il a dessiné son bureau, c’était étonnant ses traits étaient précis et il n’avait pas d’hésitation. C’était très bien fait. Il nous a montré qu’il faisait ses dessins sur ordinateur. On a appris que Olivier Latyk n’était pas seulement illustrateur mais il est aussi écrivain ! Avec la classe, on avait écrit une poésie et Olivier Latyk a accepté de dessiner notre poème avec plaisir. Ces dessins étaient magnifiques. J’ai adoré cette rencontre. Emma-Louise

Nous sommes allés à la médiathèque de Plougastel pour rencontrer Olivier Latyk, un illustrateur. Il écrit aussi une série de livres qui s’appelle « Yoki ». Olivier est très posé et calme. Il était à l’écoute de ce qu’on lui disait. Il nous a même fait un petit dessin pour illustrer notre poésie-slam. Ces dessins sont très bien faits. Il a illustré son premier livre à 20 ans alors qu’il n’était que étudiant. Je me rappellerai de sa gentillesse, de sa taille (il était grand) et de comment il dessinait. Maïwenn

Jeudi 26 mars, avec la classe, nous avons rencontrés Olivier Latyk. C’était super de le rencontrer ! Je n’avais encore jamais rencontré un illustrateur. On lui a posé quelques questions. C’était très intéressant de l’écouter et de le voir dessiner de beaux dessins. Ce qui m’a plu c’est quand il nous a expliqué que quand il dessinait, il se mettait à la place du personnage. Et nous avons découvert qu’il était aussi auteur. Quand il dessinait pour nous, c’était magnifique, mais pour lui il devait faire les mêmes dessins que dans les livres. Il dessinait tellement bien. Jade

Jeudi 26 mars, nous sommes allés voir l’illustrateur Olivier Latyk à la médiathèque. J’ai beaucoup aimé ses dessins car on n’a pas vraiment besoin que ce soit écrit à côté car ses illustrations font passer des messages et des sentiments. Ce qui m’a étonné c’est qu’il fait des illustrations très rapidement. Il nous appris qu’il est aussi écrivain. Il est devenu illustrateur quand il était à l’université. Le voisin de son professeur avait demandé s’il avait un élève qui pouvait illustrer le livre qu’il était entrain d’écrire. Nous lui avons demandé s’il pouvait illustrer une poésie qu’on avait écrit, il a accepté. Puis, avec tristesse, nous sommes partis. Gwendolyne

Hier, nous sommes allés à la médiathèque de Plougastel pour rencontrer Olivier Latyk, un illustrateur. Nous lui avonc posé des questions. Moi, j’ai été épatée car il était toujours précis et en même temps rapide à dessiner. Il nous a dit que depuis 3 ans, il n’était plus que illustrateur mais aussi auteur. J’étais contente de le voir illustrer notre poésie. Le soir, je n’ai fait que dessiner. Elena

Le jeudi 26 mars, nous avons eu la chance de rencontrer Olivier Latyk à la médiathèque. IL nous a expliqué comment il a commencé à illustrer. Ce n’est pas lui qui a voulu illustrer depuis tout petit. C’est un ami de son professeur qui écrivait des livres et qui lui a demandé si Olivier Latyk pouvait illustrer son livre lorsqu’il était à l’université. Maintenant, il illustre beaucoup et il écrit un petit peu. En ce moment, il travaille de 8h du matin à 11h du soir. En tous les cas, je suis extrêmement content d’être allé le voir. Je l’admire beaucoup. Lou

Le poème que nous avions écrit :

Dans un supermarché

  • Dans un supermarché
  • un parking
  • quatre mille cinq cent deux employés
  • un million de leggings
  • cinq mille cinq cent cinquante-cinq pots de Nutella
  • quatre kilogrammes de caviar
  • quinze kilogrammes de viande de koala
  • cinq kilogrammes de viande de canard
  • deux kilogrammes d’autruches
  • deux enfants qui volent des bonbons
  • une centaine de peluches
  • une tonne de cornichons
  • vingt mille personnes qui se disputent
  • des gens en grande quantité
  • patienter dix minutes
  • un gros paquet de café
  • et moi
  • dans ce supermarché
  • j’aimerais y rester
  • enfermé

CM2 de Goarem Goz, 2015

Son illustration :

JPEG - 160.9 ko
IMG 1705

« »

Connexion